compost

Composter en jardin

Vous habitez en maison ou au rez-de-chaussé d'un appartement et disposez d'un jardin ?

Le territoire peut vous fournir gratuitement un composteur en bois de 400L bois (90x90cm).
Veuillez faire votre demande par mail à livraison.bac@pemb.fr ou par téléphone au 01 48 71 59 13 en spécifiant le modèle souhaité. Vous serez par la suite recontacté pour une prise de rendez-vous pour une livraison à domicile selon vos disponibilités.

compost

Composter en immeuble

Vous habitez en appartement et souhaitez mettre en place le recyclage collectif de vos biodéchets ?

Le territoire peut vous fournir gratuitement un composteur collectif composé d’un ou plusieurs bacs en bois de 400 L (90 cm × 90 cm) ou de 600 L (1,10 m × 1,10 m) avec l’accord de votre copropriété ou de votre syndicat.
Veuillez faire votre demande par mail à livraison.bac@pemb.fr ou par téléphone au 01 48 71 59 13 en spécifiant le modèle souhaité. Vous serez par la suite recontacté pour une prise de rendez-vous pour une livraison à domicile selon vos disponibilités.

compost

Composter en appartement

Vous habitez en appartement et souhaitez recycler vos biodéchets directement chez vous ?

Le territoire peut vous fournir gratuitement un lombricomposteur plastique de 1 à 2 personnes ou de 3 à 5 personnes.
Veuillez faire votre demande par mail à livraison.bac@pemb.fr ou par téléphone au 01 48 71 59 13 en spécifiant le modèle souhaité. Vous serez par la suite recontacté pour une prise de rendez-vous pour une livraison à domicile selon vos disponibilités.

FAQ composteur

Pourquoi composter en petite quantité ?

Certains déchets peuvent ralentir le processus de compostage tels que les épluchures d’agrumes et les tailles de haie qui se décomposent lentement. Les oignons quant à eux sont des fongicides : ils peuvent détruire les champignons qui décomposent les déchets. D’autres peuvent générer des nuisances comme les restes de repas et les tontes de gazon qui dégagent des odeurs.

C’est pourquoi, il est recommandé de composter ces déchets en petite quantité :

  • Agrumes ou oignons : Pas plus d’un petit saladier par semaine
  • Restes de repas ou pain : Pas plus d’un bol par semaine
  • Tontes de gazon : Pas plus d’un bio-seau (10 litres) par semaine
  • Tailles de haie : Branches pas plus grosses qu’un pouce, coupées en morceaux et pas plus d’un bio-seau par semaine

Pourquoi éviter certains déchets ? 

Certains déchets peuvent attirer des mouches, des rongeurs et des «mauvaises» bactéries : reste de viande, de poisson et de laitage ou litières d’animaux carnivores. D’autres nuisent à la bonne décomposition du compost comme les graisses, qui asphyxient les micro-organismes

Pourquoi certains déchets sont proscrits ? 

Certains déchets ne sont absolument pas compatibles avec le compost tels que le sable et les cendres parce qu’ils peuvent empêcher l’air de circuler, le papier glacé et le bois traité parce qu’ils contiennent des produits chimiques, ou encore le verre et le métal parce qu’ils ne sont pas biodégradables (et qu’ils sont recyclables !).

Comment vérifier l’humidité du compost ?

Prenez une poignée de compost dans votre main et pressez-là. Si quelques gouttes perlent entre vos doigts, l’humidité est bonne. Si l’eau coule comme si vous pressiez une éponge, votre compost est trop humide. Si rien ne coule, votre compost est trop sec.

Comment savoir si un compost est mûr ?

Un compost mûr se caractérise par une agréable odeur de forêt, une couleur sombre ainsi qu’une structure grumeleuse homogène.

J’ai des mouchettes dans mon compost !

Elles sont attirées par les matières en décomposition. Pour les éliminer, brassez votre compost pour y enfouir les matières fraîches et déposez à la surface une couche de matière sèche.

J’ai des fourmis dans mon compost !

C’est parce que votre compost est trop sec. Brassez-le, vérifier l’humidité et arrosez-le légèrement si besoin.

FAQ lombricomposteur

Quels sont les habitants du lombricomposteur ?

Les vers vivent dans le lombricomposteur. Leur nombre se régule en fonction de l’espace et de la nourriture dont ils disposent. Différents micro-organismes vont aussi apparaître : c’est tout à fait normal. Laissez-les car ils favorisent la décomposition des déchets.

Que faire si les vers vont vers le bas au lieu des niveaux supérieurs ?

Vous avez peut-être ajouté trop de nourriture trop tôt : ôtez des déchets du plateau d’apport. Il se peut aussi qu’il y ait trop d’écart entre les plateaux, empêchant les vers de grimper : faites une petite pyramide avec le compost en maturation pour les aider.

Dois-je ajouter de l’eau dans le lombricomposteur ?

Non. Les déchets humides étant constitués d’eau à 80%, nul besoin d’en ajouter, sauf pour abaisser la température intérieure. Vous pouvez éventuellement mouiller les déchets secs avant de les déposer dans le lombricomposteur.

A quoi sert le matelas d’humidification ?

Il absorbe et répartit l’humidité tout en fournissant des fibres. Il recrée ainsi le milieu naturel des vers, ce qui les encourage à se diriger vers le plateau supérieur. Le matelas en chanvre et lin peut être remplacé par toute fibre naturelle (toile de jute, carton, vieux vêtements en coton, lin ou laine...)

Que faire en cas de températures extrêmes ?

En cas de grand froid, placez votre lombricomposteur dans un endroit protégé et recouvrez-le avec une couverture. En cas de forte chaleur, abritez-le et vaporisez-le d’eau.

Comment éviter les petits moucherons ?

Attirés par les déchets sucrés, les petits moucherons, inoffensifs, peuvent pondre sur les épluchures et peaux de fruits stockées dans votre bio-seau. Videz-le dans le lombricomposteur régulièrement ou bien couvrez-le en attendant. Autre astuce : enveloppez les épluchures dans du journal.

Que faire en cas de mauvaises odeurs ?

Il doit se dégager du lombricomposteur une odeur de sous-bois et de terre. Une odeur désagréable indique le début d’une fermentation causée par des «mauvaises» bactéries. Trop de déchets ont probablement été déposés d’un seul coup : arrêtez de nourrir les vers et remuez doucement les déchets du plateau d’apport avec un ustensile pour faire circuler l’air. Vous pouvez aussi ajouter du papier ou du carton.

Que faire en cas d’absence ?

Assurez-vous que votre lombricomposteur est situé dans un endroit frais et protégé, le robinet ouvert, un récipient placé dessous pour récolter le liquide. Vous pouvez alors le laisser jusqu’à cinq semaines sans ajouter de nourriture. Si vous vous absentez plus longtemps, ajoutez 2 à 3 cm de déchets avant votre départ.